Liste des erreurs judiciaires depuis 1945

Combien au juste d’erreurs judiciaires depuis 1945 ? La liste complète

Pourquoi une telle précision sur la liste des erreurs judiciaires depuis 1945 ? Nous avons regardé le 14 octobre 2013, le magazine Crime sur NRJ12. Le premier reportage était consacré à l’affaire du meurtre du pont de Neuilly. Cette affaire est désormais célèbre pour la condamnation puis la révision du procès de Marc Machin.

Marc Machin était notamment interviewé lors de ce reportage. Il a pu donné son témoignage et sa version des événements tout au long du rappel des faits de ce qui allait devenir une nouvelle erreur judiciaire pour la Justice française.

Liste des erreurs judiciairesMais un élément est venu troubler la vision de cette émission. Lors du lancement de l’émission, Jean Marc Morandini annonce que Marc Machin est devenu la neuvième personne à être acquittée après avoir été définitivement condamnée depuis 1945

Or, quelques minutes plus tard, le journaliste narrant l’histoire en voix off précise que Marc Machin est la huitième personne a être acquittée après un procès en révision depuis la fin de la deuxième guerre mondiale.

  • Alors, combien recense-t-on  d’erreurs judiciaires en France depuis 1945 ?

Si on s’en tient aux erreurs judiciaires, dans le sens où on considère qu’une personne a été condamnée puis innocentée pour le même délit, alors on arrive bien à neuf avec Marc Machin (et même à 10 depuis l’innocence reconnue d’Abdelkader Azzimani et Abderrahim el-Jabri en 2013). La liste des 9 erreurs judiciaires en France depuis 1945 est la suivante :

  1. Jean Deshays, acquitté en 1955, après une condamnation en 1949.
  2. Monique case, condamnée et acquittée en 1966.
  3. Jean-Marie Deveaux, condamné en 1949 et innocenté en 1969.
  4. Roland Agret, condamné en 1973 et acquitté en 1985.
  5. Guy Mauvillain, acquitté en 1985 après une condamnation en 1975.
  6. Rida Daalouche, condamné en 1991 puis acquitté en 1999.
  7. Patrick Dils, déclaré non coupable en 2002 après sa condamnation en 1989.
  8. Loïc Sécher, innocenté en 2011 après avoir été condamné en 2003.
  9. Marc Machin, condamné en 2001 et acquitté en 2012.

Cette liste contient bien 9 affaires. 9 personnes ayant été innocentées après avoir été condamnées pour le même délit.

Seulement, si cette fois, on s’attarde sur les cas qui ont été jusqu’à la cour de révision, on tombe bien à 8 avec Marc Machin (toujours sans compter les cas d’Abdelkader Azzimani et Abderrahim el-Jabri). En effet, le cas de Monique Case n’a pas été jusqu’en procès en révision.

2 thoughts on “Liste des erreurs judiciaires depuis 1945

  1. jammet

    avril 11, 2015 at 11:32

    Comment obtenir justice pour un gamin de 20 ans accusé de viol en réunion (ils étaient 5 adolescents de 13 à 16 ans) seul un ado à été condamné à 4 ans de prison en appel, alors qu’il n’y a aucune preuve, beaucoup d’incohérences et de mensonges de la part des co-auteurs dont le petit ami de la victime présumé.
    Il y a eu des jeunes filles qui sont venues témoigner en faveur de l’accusé mais la victime les a traité de menteuses et toute les personnes qui se sont présentés à la barre ont été discrédités par la présidente du tribunal.
    Maître William Bourdon qui défendait l’accusé a plaidé 1h50 dans le vide, les délibérés ont duré 4h après le verdict le gamin à supplié tout tremblant et en sanglots, la présidente de ne pas l’envoyer en prison pour quelque chose qu’il n’avait pas fait, il a supplié aussi la victime de dire la vérité, rien n’y a fait ! En garde à vue les ados ont tous avoués sous le pression des gendarmes, le film montré pendant l’audience l’a prouvé, alors quelle est cette justice ?
    Je suis révoltée.

  2. Padov

    novembre 3, 2013 at 8:28

    C’est vrai que ce n’était pas clair pour moi non plus. Merci pour votre site

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.